Le métier d'accueillant familial

mis en ligne le 04/03/2021 par Jeanne

Le métier d'accueillant familial

 

Un modèle d'accueil inclusif en plein essor !

Peu connu du grand public, le principe d’un accueillant familial est de prendre en charge les personnes âgées ou handicapées afin de proposer des alternatives au logement.  En France, le nord est le département le plus accueillant après la Réunion ! Pas à cause de l'hospitalité de ses résidents, mais par rapport au nombre d’accueillants familiaux dont il dispose, soit 537 accueillants pour environ 630 personnes accueillies. Ce système s'adresse aux personnes de plus de 60 ans ou aux personnes en situation de handicap de plus de 20 ans, cela constitue une alternative à l'hébergement dans des maisons de retraite médicalisées ou des institutions spécialisées. L’avantage de l’accueillant familial est la présence rassurante, la sécurité et le plan d'accueil personnalisé.

Aide salariale :

En plus de l'hébergement, le propriétaire familial est également responsable de la préparation des repas, de l'entretien, des courses et des activités quotidiennes en échange d'une rémunération.

En effet, les deux parties sont liées par un contrat de gré à gré. Les accueillants reçoivent un salaire mensuel compris entre 1 500 et 2 000 euros. De plus, ils peuvent bénéficier d'une aide sociale et fiscale. 

Que ce soit temporaire, à temps partiel ou permanent, il existe plusieurs types d'accueil qui sont proposés selon les besoins de la personne accueillie. Toutes ces informations doivent être incluses dans le contrat d'accueil signé au plus tard, le jour de l’emménagement.

Devenir accueillant familial :

Pour exercer la profession d'accueillant familial, vous devez d'abord obtenir l'évaluation du conseil départemental, pour cela, certaines conditions doivent être remplies :

– Pas de lien de parenté ;

– Posséder une chambre individuelle à proximité de la salle de bain et des toilettes fait au moins 9 m² (pour les couples, c'est une chambre double) ;

– Liberté de mouvement dans la chambre d'hébergement ;

– Les espaces publics doivent également être accessibles ;

– Le cadre de vie doit être adapté aux activités des personnes qui y vivent, afin de les inciter spécifiquement à vivre une vraie vie de famille.

Formation initiale et formation continue :

Il faut également avoir reçu au minimum 54 heures de formation initiale et continue, et une initiation aux gestes de premiers secours organisée par le président du conseil départemental.  Le code de l’Action sociale et des familles applicable à l'industrie stipule clairement : en l'absence d'assurance, le service doit prendre en charge les personnes handicapées ou de perte d’autonomie pendant la période de formation obligatoire des accueillants. 

Par ailleurs, si ces derniers doivent coordonner les soins de leur propriétaire, ils n’ont pas vocation à les prodiguer. Par conséquent, les compétences médicales ne sont pas requises. Cependant, ils s'engagent à accepter la mise en place d'un encadrement social et médico-social, notamment par le biais de visites sur place.

Un accompagnement et un suivi régulier :

La période de validité de l'agrément est de cinq ans. Pendant cette période, le service vérifiera régulièrement les conditions d'accueil pour assurer la santé, la sécurité et la santé physique et mentale des résidents. Ils déterminent également leur nombre dans un maximum de trois en fonction de l'expérience du bénéficiaire, de sa formation professionnelle et de l'environnement social et familial. 

Si cela vous intéresse, il vous suffit de demander la liste des accueillants agréés au conseil départemental

Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne

Ces articles vous intéresserons

La Journée de solidarité

Cette année, la journée de solidarité aussi appelée contribution de solidarité pour l’aut...