Les maladies de peau chez la personne âgée

mis en ligne le 12/07/2019 par Michele

Les maladies de peau chez la personne âgée

 

Les problèmes de peau seraient plus fréquents chez la personne âgée que le sujet jeune. Ces problèmes cutanés peuvent aller jusqu’à des maladies de peau (dermatose), parfois grave.

Avec l’âge, la peau est plus détendue et plus fragile. En effet, la diminution de l’épaisseur entraîne une perte de souplesse, augmentant le risque de plaies et déchirures.

Ce vieillissement cutané peut être la conséquence de facteurs externes : exposition au rayons UV, le tabagisme, la pollution.

Le vieillissement de la peau se traduit notamment par :

 

  • Les rides
  • Elastose, c’est-à-dire, une dégénérescence du tissu élastique du derme
  • Fragilité de la peau
  • Troubles de la pigmentation
  • Lésions proliférantes...

 

Il est donc recommandé de surveiller avec attention l’état de la peau de la personne âgée.

La pemphigoïde bulleuse, une maladie de peau chez la personne âgée rare mais sévère

La pemphigoïde bulleuse est une maladie de peau due à un dérèglement du système immunitaire. Maladie auto-immune rare, elle se caractérise par l’apparition de cloques sur la peau y compris les muqueuses orales et génitales.

Le traitement de la pemphigoïde bulleuse doit être rapide et se fait par corticoïdes oraux. La durée de traitement est de 1 mois mais dans certains cas, elle peut être à vie. Il est requis de consulter une dermatologue.

La pemphigoïde bulleuse est une maladie cutanée sévère et chronique. Son diagnostic doit être évoque dans le cas où la personne âgée souffre de prurit chronique.

Il est important de souligner que les rechutes sont élevées et le taux de mortalité à un an important. Une surveillance spécialisée et régulière est nécessaire.

Le prurit de la personne âgée, maladie caractérisée par la démangeaison

Le prurit est une démangeaison liée à une affection cutanée ou générale. La personne âgée touchée a des sensations de picotements irritants. Il est recommandé de suivre un traitement et d’appliquer des médicaments conçus contre la démangeaison. En effet, se gratter, plutôt que de soulager, peut aggraver la situation. Les lésions de grattage peuvent se produire entraînant des risques d’infections. Pour soulager les démangeaisons, demandez l’avis de votre médecin, appliquer de la crème hydratante quotidiennement en cas de peau sèche, éviter les produits parfumés.

Le prurit est le résultat de la libération de certaines substances dans la couche superficielle de la peau, comme l’histamine. Cela peut être causée par :

 

  • Des piqûres d’animaux ou végétaux (méduses, insectes, acariens)
  • Des infections de la peau : mycoses, infections due à des virus ou des parasites, varicelle, gales
  • Des maladies de peau comme le psoriasis
  • Certains troubles métabolisme : reins, maladies du foie

 

L’ulcère veineux chez la personne âgée, ulcère de la jambe

L’ulcère veineux est dû à une insuffisance veineuse. Les premiers symptômes sont les jambes lourdes et douloureuses,les œdèmes, les varices. Mal soignée, la maladie veineuse peut entraîner des complications comme les ulcères veineux.

L’ulcère veineux est une insuffisance du retour veineux : le sang ne circule pas des pieds vers le cœur mais stagne au niveau des jambes. Ceci s’accompagne de :

 

  • Sensations de jambes lourdes
  • Engourdissement, fourmillement
  • Œdème
  • Varices

 

L’ulcère vineux favorise l’apparition d’une inflammation. Accompagné d’une libération de toxine dans les tissus, responsables de la nécrose des tissus. Des tâches marrons vont apparaître sur la peau et la fragilisée : « dermite ocre ». Des plaques rougeâtres appelées « eczéma variqueux apparaissent et entraînent des démangeaisons. Un choc ou le grattage intense conduit à l’apparition d’une plaque : l’ulcère veineux.

Pour que le traitement fonctionne il faut traiter la plaie mais aussi la cause de la maladie veineuse.

Parmi les mesures préventives, il est conseillé à la personne âgée de changer de position régulièrement, évitant ainsi les escarres.  D’ailleurs, un protocole de prévention a été mise en place au sein des EHPAD pour prendre en charge, prévenir et traiter les escarres chez la personne âgée.

Aussi, il faut suivre des règles hygiéno-diététiques pour prévenir ou soulager l’apparition de jambes lourdes :

 

  • Pratiquer une activité physique régulière pour une bonne circulation sanguine (marche, vélo, natation, gymnastique douce)
  • Avoir une alimentation équilibrée : aliments riches en antioxydants, boire beaucoup d’eau
  • Eviter l’exposition à la chaleur que ce soit une exposition prolongée au soleil, un bain chaud car la chaleur dilate les vaisseaux
  • Adapter de bonnes postures évitant une station prolongée assis ou debout
  • Porter des vêtements amples et chaussures adaptées et confortables
  • Arrêter de fumer
  • Masser ses jambes pour les soulager en remontant de la cheville vers la cuisse en suivant le sens du retour veineux

 

En cas d’antécédents familiaux, la personne âgée est invité à consulter car pour une grande part cette maladie est héréditaire. Dans le cas où la maladie est présente et installée, il faut au plus vite consulter un phlébologue ou angiologue pour éviter toute complication.

Parmi les traitements contre l’ulcère veineux :

 

  • Soigner la plaie : soins locaux par une infirmière
  • Contention : pression active sur les veines superficielles des jambes pour aider le sang à remonter grâce à des bandes, bas, collants de de contention. Ceci permettra de lutter contre l’œdème et baisser le reflux veineux
  • Le traitement des varices par une prise en charge chirurgicale 

 

 

Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
2 votes
Profile Michele
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.