La cryothérapie : les bienfaits du traitement par le froid

mis en ligne le 05/09/2019 par Jeanne

La cryothérapie : les bienfaits du traitement par le froid

Découverte par les Japonais vers la fin des années 70, la cryothérapie n’est désormais plus réservée aux sportifs professionnels. Ses bienfaits sur la santé sont multiples. Décryptage sur cette technique de soin très en vogue.

La cryothérapie : qu’est-ce que c’est ?

La cryothérapie consiste à exposer une grande partie du corps à de l’air froid, à environ -110 degrés. La durée de l’exposition ne doit pas dépasser 3 minutes. En effet, le corps humain est à même de supporter des températures extrêmement froides durant quelques minutes, à condition qu’il n’y ait pas de vent. En trois minutes, la température intérieure du corps ne varie pas trop, à la différence de la température extérieure.  Ainsi, il n’y a pas de risque d’hypothermie. Avant une séance de cryothérapie, la température du corps humain est comprise entre 34° et 36°C. Après la séance, elle descend à 11°C sur la partie haute du corps, et à 5°C sur les jambes.

Fonctionnement de la cryothérapie

Avant d’entrer dans une cabine de cryothérapie, le patient doit impérativement avoir une peau sèche et ne doit présenter aucune contre-indication médicale. Il faut également protéger ses extrémités (oreilles, visage).

Avant d’entrer dans la cabine froide à -110 ° C, le patient passe successivement par deux chambres à – 10 degrés et à – 60 degrés. Dans la 3ème cabine, il marche tranquillement. Tout au long de la séance, il reste par ailleurs en contact avec l’opérateur. Ce dernier doit s’assurer que la séance soit confortable et qu’elle n’entraîne pas de douleur.

La cryothérapie, les bienfaits du traitement par le froid

Les sportifs pratiquent la cryothérapie pour détendre leurs muscles après des efforts intenses. La cryothérapie :

  • Accélère la disparition des déchets musculaires. Elle est ainsi indiquée dans le traitement de certaines pathologies musculaires mais aussi des pathologies inflammatoires comme les contusions musculaires, les entorses ou les lésions musculaires. Elle dispose d’un analgésique, anti-œdémateux et anti-inflammatoire.
  • Améliore la performance des sportifs professionnels, car cette technique permet un gain d’amplitude et améliore la résistance aux infections. La cryothérapie permet de mieux cicatriser
  • Améliore la rééducation d’un sportif blessé en phase de réathlétisation.  Elle facilite la rééducation (à la suite d’un claquage, une entorse…) et peut même soulager après une chirurgie notamment en réduisant l’œdème
  • Est bénéfique pour la circulation sanguine
  • Réduit la douleur chronique. C’est est un bon antalgique et va agir sur certains rhumatismes inflammatoires. Selon Jean Robert Filliard, docteur en science du sport, la cryothérapie soulage de 3 à 6 mois

Cryothérapie et bien-être

Outre ses bienfaits sur les muscles, la cryothérapie agit aussi sur le bien-être. Cette technique très utilisée dans beaucoup de pays nordiques tonifie la peau et aide à réduire la cellulite. Elle est aussi utilisée afin d’éliminer les amas de graisse, responsables des troubles de la circulation sanguine. C’est aussi une thérapie idéale pour réduire le gonflement des jambes et pour lutter contre les jambes lourdes ainsi que la rétention d’eau.

Cryothérapie : les contre-indications et précautions

La cryothérapie n’est pas recommandée :

  • Aux personnes ayant des antécédents cardio-vasculaires (port de pacemaker, AVC récent)
  • Celles qui sont allergiques au froid
  • Aux femmes enceintes
  • Personnes souffrant d’asthme ou d’hypertension ne peuvent pas non plus réaliser des séances de cryothérapie

La cryothérapie n’est pas encadrée au niveau technique. Il convient donc de bien choisir son centre et notamment un centre dirigé par des kinésithérapeutes.

Tout protocole de cryothérapie doit en outre être prescrit par un médecin.

Une séance de cryothérapie coûte entre 30 et 50 euros lorsqu’elle n’est pas remboursée. Certaines mutuelles prennent en charge la séance corps entier.

Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne
Vous recherchez une résidence seniors ? Nous référençons plus de 3000 résidences en France et en Belgique.